Ville de Boisbriand
Partage

Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Fermer

Rechercher Fermer
Rechercher
Fermer
Menu
Que recherchez-vous ?
Rechercher Rechercher

Policier éducateur à l'école Jean-Jacques-Rousseau

Communiqués / 9 novembre 2022

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que Jonathan Laflamme, directeur de l’école secondaire Jean-Jacques Rousseau, la mairesse de Boisbriand Christine Beaudette et l’inspecteur Martin Charron de la Régie intermunicipale de Police Thérèse-De Blainville (RIPTB) ont signé leur premier protocole de collaboration.

Cette entente répond aux obligations ministérielles de maintenir la sécurité dans les écoles et l’engagement de maintenir un climat scolaire sécuritaire et bienveillant, ainsi qu’à l’objectif du plan d’engagement à la réussite de Centre de service scolaire des Mille-Îles, qui consiste à assurer des milieux de travail et d’apprentissage sains et sécuritaires pour les élèves et le personnel.

« Nous sommes très heureux de collaborer avec la RIPTB et d’ajouter une ressource à notre équipe. La présence de l’agent Rheault dans notre école permet des interventions rapides, proactives et efficaces pour prévenir et réduire les risques d’actes répréhensibles à l’école et dans les environs. Ce projet vise des actions concertées et efficaces et favorise des actions de prévention », explique Jonathan Laflamme.

« La ville de Boisbriand est très heureuse de contribuer à cette première entente. Les valeurs municipales nous ont incités à prendre part à ce projet, c’est-à-dire favoriser une approche préventive et ainsi créer l’ouverture, l’éducation au respect, à la collaboration et au partage. Nous contribuons au développement de comportements sociaux responsables avec nos partenaires scolaires et policiers », ajoute Christine Beaudette.

« Nous soutenons la collaboration et la concertation en milieu scolaire, la présence policière dans les écoles est bénéfique et joue un rôle important dans notre stratégie de prévention proactive. Nous sommes déterminés à assurer la sécurité de nos écoles. La capacité de concertation de tous les acteurs favorise la collaboration des élèves et des parents et est le gage du succès de notre approche. Cette nouvelle entente permet une présence quotidienne et favorise des relations positives avec nos jeunes », déclare l’inspecteur Martin Charron