Sculptures monumentales

Flux migratoire

 

Titre : Flux migratoire (2012)
Artiste : Geneviève Mercure
Matériaux : mixtes
Emplacement : Service des travaux publics

L’œuvre

Cette œuvre illustre la communication et les liens qui nous rassemblent. Le pont, fort par son symbolisme, démontre un passage entre deux mondes, entre deux lieux. Habité par un flux migratoire, le pont rappelle la communication entre les gens, servant d’étape dans leur cheminement. Le pont est soutenu par un et utilisé par tous, l’humain devient le pilier de sa construction, de sa vie.

 

L’artiste

Geneviève Mercure est diplômée de l’École de sculpture de Saint-Jean-Port-Joli et bachelière en arts plastiques de l’Université du Québec à Montréal. Elle compte à son actif plusieurs expositions solos au Québec, dont une au Centre d’exposition de Mont-Laurier et une autre au Centre de créativité du Gésù, à Montréal, en plus d’expositions collectives à travers la province.

En 1994, l’artiste reçoit une bourse de soutien à la création du ministère de la Culture et des Communications du Québec, puis, en 1998, elle réalise une sculpture dans le cadre de la Politique d’intégration des arts à l’architecture. En 2010, elle organise, avec le collectif Art-Ancrage, l’événement « Mouvements des courants : sculptures flottantes » sur le lac Gagnon, à Val-des-Lacs. Par ailleurs, une de ses œuvres figure dans la Collection Loto-Québec.

 

La démarche

La ténacité et la fragilité des êtres et des matières vivantes sont des thèmes qui interpellent grandement Geneviève Mercure. Elle se plaît à mettre deux éléments contraires en contexte, en parallèle, en paradoxe ou en corrélation. L’élément déclencheur de ses créations est avant tout architectural, prenant source dans une forme qui regorge de symbolique. Dans le cas présent, le pont est représentatif d’un lien entre deux choses, d’une communication entre deux lieux. Traverser une étape, traverser pour se libérer, il y a toujours une circulation, tant dessus que dessous. La communication entre les gens, une seule conversation, peut agir comme pont ou comme ravin. À travers son œuvre, l’artiste invite les gens à observer et à réfléchir sur leur milieu, leur environnement.

         
       

 

Retour à la liste des oeuvres