Environnement et eau potable

Guêpes de sable

Petit guide des guêpes de sable ou guêpes fouisseuses

Vous avez peut-être remarqué des insectes tournoyant au-dessus des aires de jeux sablonneuses dans différents parcs de la municipalité. Ces insectes sont des guêpes fouisseuses communément appelées « guêpes de sable ». Mesurant deux centimètres, elles sont noires et jaunes ou noires et blanches et pondent leurs oeufs dans le sable. Elles sont très présentes lorsque les températures extérieures sont élevées.

Lorsqu’il y a présence de guêpes fouisseuses dans un parc, la Ville ne ferme pas les aires de jeux. Toutefois, des affiches sont installées aux entrées des parcs pour signaler la présence de l’insecte aux utilisateurs. Par mesure de prévention, il est suggéré d’éviter de fréquenter les aires de sable pour les gens qui souffrent d’allergie aux guêpes ou qui sont inquiets ou apeurés de leur présence.

Le sable, un habitat parfait pour les guêpes

Le sable étant une matière qui se compacte peu, il est facile pour les guêpes d’y creuser leurs galeries pour s’y établir. De plus, le temps chaud et sec contribue à l’assèchement du sable ce qui offre un habitat parfait pour la ponte des oeufs.

Ces guêpes ne forment pas de nids ou de colonies, mais elles peuvent être nombreuses à cohabiter au même endroit. Elles sont peu agressives, mais elles peuvent piquer si elles se sentent menacées. C’est pourquoi il faut éviter de les attraper ou de marcher pieds nus dans les aires de jeux. Il y a très peu de cas de piqûre par une guêpe fouisseuse.

Pourquoi les garder?

Les guêpes fouisseuses sont bénéfiques pour les écosystèmes, car elles sont d’excellentes prédatrices. En effet, elles nourrissent leurs rejetons avec des fourmis, araignées, mouches et autres insectes. De plus, en se nourrissant du nectar des fleurs, elles contribuent à la pollinisation de divers végétaux.

Que fait la Ville?

Actuellement, aucune méthode de contrôle écologique n’est connue. La Ville essaie plutôt d’éviter les infestations par divers moyens de contrôle mécaniques : l’aération des aires de jeux contribue à déstabiliser les guêpes et les décourage à revenir au même endroit. Le tamisage du sable permet de retirer les oeufs des guêpes, ce qui diminue les populations. Également, certaines aires de jeux sont recouvertes d’une épaisseur supplémentaire de sable pour emprisonner les guêpes, tant les adultes que les oeufs.En cas d’infestation, des toiles géotextiles sont installées afin de recouvrir les aires de jeux. Ces toiles créent une barrière physique qui empêche les guêpes d’accéder au sable.

Pourquoi ne pas remplacer le sable par une autre matière?

À ce jour, le sable n’est pas remplacé par une autre matière pour une question d’hygiène. Le sable est facile à nettoyer : il peut être tamisé afin de retirer les matières non désirables comme la vitre, les mégots de cigarette, les excréments d’animaux, etc. De plus, le sable peut aisément être désinfecté.Toutefois, le sable des aires de jeux situées dans les cours d’école a été remplacé par des copeaux de bois afin de faciliter l’entretien des planchers des établissements scolaires. Par contre, le nettoyage de ces aires de jeux est très difficile.