Imprimer Envoyer

Animaux

Chiens

 

IMPORTANT: Depuis janvier 2012, le système de licences municipales pour chien n'est plus en fonction. Il est maintenant de la responsabilité du propriétaire d'identifier son animal de compagnie. Il est donc important de mettre à jour les informations qui apparaissent sur ses licences d’identification, car en cas de perte, l'animal ne pourra plus être relié à son propriétaire s'il porte uniquement les anciennes licences municipales.

  • Maximum de deux chiens par résidence ou unité de logement.
  • Il est possible de circuler dans un parc avec un chien tenu en laisse. Cette dernière doit être une chaîne ou une laisse dont la longueur ne dépasse pas 1,2 m, incluant la poignée. L’usage de la laisse extensible est interdit.
  • Dans un lieu public, le gardien doit en tout temps contrôler l’animal. Le chien ne peut en aucun moment être laissé seul, qu’il soit attaché ou non.
  • Le gardien doit nettoyer immédiatement les matières fécales laissées par l’animal et en disposer de manière hygiénique.
  • Le gardien est responsable des dommages occasionnés par l’animal.
  • Il n’y a pas de race de chien prohibée sur le territoire. Par contre, un chien dont le comportement présente un danger pour la sécurité publique pourra être évalué et des mesures appropriées allant jusqu’à son euthanasie peuvent être exigées.
  • Un chien errant ou constituant une nuisance peut être capturé et gardé à la fourrière. Le gardien sera avisé de sa capture pour autant que l’animal soit identifié.

Parcs canins (parcs à chiens)

Les propriétaires de chiens peuvent faire jouer et courir leur animal sans laisse à l’intérieur de la zone identifiée et réservée à cette fin dans les parcs suivants : Alexis-Carrel, René-Lévesque, Perron et Wilfrid-Dion.

Civisme

Afin d’assurer la bonne cohabitation entre voisins, il est important de garder vos chiens en laisse, avec muselière si nécessaire, dans les endroits publics. Souvenez-vous que le propriétaire a la responsabilité de ramasser les excréments de ses animaux. Pensez à ceux qui vous suivront!

Aboiements excessifs

L’article 65.2 du Règlement sur la qualité de vie stipule que « constitue une infraction et est prohibé, le fait, pour un chien, d’aboyer ou de hurler de façon à troubler la paix, la tranquillité et d’être un ennui pour une ou plusieurs personnes ». Dans le cas de jappements incessants d’un chien, sachez qu’il est possible de communiquer avec la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville, responsable de l’application de ce règlement.

Retour vers l'image interactive