Imprimer Envoyer

Densité urbaine et revalorisation agricole

La Ville de Boisbriand appuie la demande d’exclusion de la zone agricole déposée en vue d’accueillir le projet Le Quartier – Forestia, qui prendra racine autour d’un noyau de services de proximité. Le projet, qui représente un investissement de 1,2 G$, s’articulera autour de trois pôles – l’habitation, le transport collectif et l’emploi – selon les principes du Transit Oriented Development (TOD).

La demande d’exclusion vise l’enclave ceinturée par l’autoroute 640 au nord, l’autoroute 13 à l’ouest, le chemin de la Grande-Côte au sud, et une grande zone résidentielle à l’est. Ce site représente le dernier et unique site disponible pour un développement TOD.

« Ce nouveau projet comptera 5 000 nouvelles unités d’habitation et représentera un centre novateur, vert et mixte, avec 37 % de sa superficie dédiée aux parcs, aux espaces verts ainsi qu’au transport actif et collectif », indique la mairesse Marlene Cordato.

Relance et revalorisation de la vocation agricole

Pionnière en matière de protection de l’environnement et soucieuse de respecter la mixité de son territoire –résidentiel, commercial, industriel et agricole – la Ville de Boisbriand, déjà propriétaire de la pépinière municipale, une vaste exploitation de 38 hectares, a déposé une offre d’achat sur un terrain limitrophe de 30 hectares qu’elle entend consacrer à la relance et à la revalorisation de la vocation agricole du territoire. « Nous posons un geste concret afin de démontrer notre volonté ferme d’assurer la pérennité de l’agriculture, en bâtissant, en quelque sorte, un pont entre la vie agricole et la vie urbaine. Ces deux terrains représenteront un complexe de quelque 68 hectares entièrement voués à la culture biologique », souligne Mme Cordato.

La gestion de la pépinière, déjà utilisée à des fins de recherche sur les végétaux pour l’environnement et l’aménagement urbain, et des terres agricoles acquises sera assurée par Terr’O Agriculture Environnement, un organisme à but non lucratif (OBNL) mis sur pied par la Ville. L’organisme aura pour mission de prêter aux entrepreneurs de la relève agricole des terres cultivables acquises par la municipalité. Il offrira aux nouveaux producteurs agricoles un soutien logistique, en équipement et en recherche et développement.

Le Quartier – Forestia avec Terr’O Agriculture Environnement et ses nouvelles exploitations agricoles de culture biologique créeront une synergie qui contribuera de façon concrète et significative à créer de la valeur pour les secteurs agricole et urbain. Cela viendra ainsi boucler tout le potentiel de développement du territoire.