Imprimer Envoyer

Stationnement de nuit en hiver : projet à l’étude

La Ville de Boisbriand étudie la possibilité d’assouplir sa réglementation afin de permettre le stationnement de nuit, en hiver, sur tout le territoire de la municipalité. « Je demeure confiante d’arriver à une solution qui satisfera l’ensemble des citoyens», a déclaré la mairesse, Marlene Cordato. Si les résultats de l’étude s’avèrent concluants, le projet pourrait se concrétiser dès l’automne 2018.

Le règlement en vigueur stipule qu’il est strictement interdit de stationner un véhicule dans les rues de la ville entre minuit et 7 heures, et ce, du 15 novembre au 15 avril. Pour une plus grande souplesse, la Ville de Boisbriand offre déjà une alternative à ses citoyens en mettant à leur disposition des cases de stationnement de nuit à quatre endroits : à L'@dobase, derrière le Centre d'excellence Sports Rousseau, au parc Wilfrid-Dion (boul. de la Grande-Allée/av. des Grandes-Tourelles) et au parc Pellerin (rue Piette/rue Poitras). Malgré ces stationnements incitatifs, la demande pour stationner dans les rues la nuit demeure récurrente.

D’autres villes au Québec, dont Terrebonne et Trois-Rivières, offrent déjà la possibilité à leurs citoyens de stationner dans les rues la nuit. « On regarde ce qui se fait déjà ailleurs, indique Mme Cordato. Le défi consiste à trouver l’équilibre entre permettre à nos citoyens de stationner leur voiture dans les rues la nuit, en hiver, tout en maintenant des opérations de déneigement efficaces et sécuritaires. »