Imprimer Envoyer

Potager urbain à l'hôtel de ville

La Ville de Boisbriand est fière de dévoiler son premier potager urbain. Aménagé devant l’hôtel de ville, le potager s’inspire des jardins du siècle dernier, avec ses lignes droites et ses parcelles carrées. Chapeauté par la division Environnement du Service des travaux publics, le projet comprend des fleurs comestibles, des légumes, des petits fruits et des fines herbes.

« C’est un beau projet d’agriculture urbaine qui nous permet d’explorer différentes avenues horticoles. Je souhaite d’ailleurs que les citoyens s’en inspirent pour créer leur propre jardin », déclare la mairesse Marlene Cordato.

L’idée d’un potager urbain a d’abord germé dans la tête de la chef division Environnement, Linda Grenier. « Je voulais montrer aux gens qu’il est possible de mélanger des fleurs et des légumes dans une même plate-bande », explique-t-elle. Visuellement, le potager sera aussi beau qu’une plate-bande de fleurs avec en prime, les effluves émanant de certains plants, comme les fines herbes.

Les semences, le choix des plants, leur ordre de plantation, leur positionnement, leur taille et leur période de récolte ont tous été planifiés afin de permettre au potager d’évoluer graduellement, tant dans la croissance de ses plants que dans le déploiement de ses couleurs et de ses odeurs, tout au long de la saison.

Une ardoise indiquera aux citoyens, au fur et à mesure des récoltes, les fruits et légumes qui seront prêts à être cueillis. Des petits sentiers couverts de paillis de saule provenant de la pépinière municipale ont été aménagés entre les rangées de plants pour faciliter les déplacements des gens dans le potager. Apportez vos paniers et venez vous servir!


La mairesse Marlene Cordato et l’horticultrice Vicky-Eve Labrosse, devant le potager urbain aménagé sur le parterre de l’hôtel de ville.