Imprimer Envoyer

États financiers 2017

La dette de la Ville de Boisbriand a subi une importante diminution de près de 20 M$ depuis 8 ans. En 2009, l’endettement total s’élevait à 119 815 604 $. Il est maintenant de 100 147 562 $, résultat d’une baisse de 19 668 042 $. Les états financiers 2017 déposés par la mairesse Marlene Cordato, le 1er mai dernier, indiquent également un surplus de fonctionnement de plus de 4,4 M$ en 2017, incluant des revenus supplémentaires de 1,8 M$ et une diminution générale des dépenses de 2,6 M$.

« Le travail de fond entrepris depuis les dernières années porte ses fruits. Depuis ma première élection à titre de mairesse, en 2009, je travaille à améliorer la situation financière de la Ville. Chacune de nos décisions est prise en fonction des intérêts des citoyens, de leur mieux-être et du bien collectif. Les états financiers 2017 déposés ce soir confirment la constance et la rigueur qui caractérisent notre travail », a fièrement déclaré Mme Cordato.

Le taux d’endettement, excluant les riverains, est passé de 4,44 % en 2009, à 2,47 % en 2017.

Investissements pour une qualité de vie optimale

De nombreux projets se sont concrétisés en 2017. En voici quelques exemples :

  • Acquisition de l’église Notre-Dame-de-la-Paix (pôle culturel);
  • Réaménagement des plateaux sportifs et réfection de la piscine municipale au parc Pellerin;
  • Aménagement du parc des Berges (plans, devis et étude géologique);
  • Travaux d’aménagement à l’hôtel de ville; • Acquisition de véhicules électriques;
  • Pavage dans les parcs (béton, bordures, pavé); • Plans et devis en vue des travaux de réfection du chemin de la Grande-Côte;
  • Mise à jour et ajout d’éclairage dans divers parcs
  • Travaux de réfection d’une partie de la montée Sanche;
  • Éclairage sur le parc linéaire du boulevard de la Grande-Allée;
  • Consultation citoyenne, plans et devis pour le réaménagement complet du parc Charbonneau.

La qualité de vie des citoyens a également été améliorée grâce à l’ajout de plusieurs services :

  • Signature d’une entente culturelle avec le gouvernement du Québec de laquelle découlent plusieurs projets, dont le Fab Lab;
  • Pôle culturel;
  • Symposium de sculpture;
  • Poules urbaines;
  •  Wi-Fi au parc Charbonneau;
  • Soutien financier pour couches lavables et produits sanitaires durables;
  • Ruches à la pépinière municipale;
  • Ajout de plusieurs ressources numériques et d’un guichet libre-service à la bibliothèque.

Richesse foncière

En 2017, les revenus des permis de construction émis se chiffraient à 355 445 $, alors que la valeur des travaux s’élevait à 76,2 M$. L’année 2017 a été marquée par le démarrage de plusieurs chantiers. Les résultats au 31 mars 2018 indiquent que l’année en cours sera tout aussi intéressante et créatrice de richesse collective. De 2010 à 2017, cette richesse a d’ailleurs augmenté de 863 M$.

« J’ai entrepris mon troisième mandat avec la même volonté de faire de Boisbriand une ville pour toute la famille où il fait bon vivre. Mon objectif demeure celui de vous offrir une gamme diversifiée de services, qui répond aux attentes et aux besoins des jeunes et des moins jeunes. Je suis fière du chemin parcouru. Et je vous remercie de votre confiance », a conclu la mairesse.